Menu

Tour de magie avec baguette de magicien

Pour préparer ce tour de magie, dans une baguette creuse en plastique mesurant 40 centimètres de longueur, le magicien introduit un bloc cylindrique en plomb de 6 centimètres de long.

Il peut facilement obtenir ce petit cylindre en coupant, à la hauteur voulue, un bâton de zinc.

Le diamètre de ce curseur métallique doit être un peu inférieur au diamètre intérieur de la baguette, dans laquelle le bloc de zinc doit pouvoir glisser facilement d'un bout à l'autre.

Il faut fermer les extrémités de la baguette. Elle est prête à fonctionner.






Déroulement magie avec baguette

magie avec baguette de magicienLe magicien prend par un des bouts la baguette de magie et lui donne la position verticale. Le bloc de plomb glisse aussitôt à l'extrémité inférieure. Il peut alors déposer la baguette soit sur le pied d'un verre retourné, soit dans la position normale indiquée par la photographie à gauche.

Elle se maintient horizontalement bravant les lois de la pesanteur. Le centre de gravité repose sur le verre. Il peut la maintenir dans la même position sur le bord de la table, sur deux doigts de la main.

Si on veut la donner à examiner, il faudrait avoir une autre baguette identique en apparence et opérer la substitution.

Un Américain, le docteur Elliot, était l'inventeur d'un tour de magie avec baguette de magicien analogue. La baguette est partagée en trois compartiments, un grand et deux petits, qui communiquent entre eux.

Au lieu d'un curseur solide, il employait un curseur liquide, du mercure Ce métal fluide est maintenu, au gré de l'opérateur dans une des petites chambres ménagées à chaque extrémité de la baguette, au moyen d'une cloison oblique qui retient le liquide ou le laisse échapper suivant la position donnée à la baguette.

Ces indications sont assurément bien sommaires. On engage le lecteur à donner la préférence à la baguette avec curseur solide. Ce procédé est plus simple et plus pratique.

Cours Truc Secret Home