Menu

Des nouvelles de l'artiste

Un fakir en exercice, sa planche à clous

Dans la grande salle des fêtes d'un hôtel à Cannes, un magicien et fakir, surnommé en Amérique, le roi de la magie moderne, a donné deux représentations de gala ou effets et numéros divers sans explication s'enchainaient.

Il a entre autre présenté en spectacle la fameuse planche à clous aux pointes aiguisées et aussi des effets et numéros avec des épées et autres couteaux plantés dans le bras. Sans oublier les aiguilles traversant ses joues et son cou.

Il a parcouru les cinq parties du monde pour présenter son spectacle de fakir. Polyglotte, ambidextre, écrivain, conférencier, il a su nous transporter sur les bords mystérieux du Gange, au milieu des rites sacrés des numéros de fakirs, son public d'élite et ce, durant deux heures d'enchantement.

Des applaudissement sur ses numéros, son spectacle, mais pas d'explication pour le public

Le spectateur surpris, charmé, émerveillé, se trouve en présence du surnaturel et croit rêver ! Le succès remporté à Nice n'est qu'une consécration nouvelle de son art troublant qu'il présente, au surplus, avec un goût parfait, ce qui caractérise nettement sa valeur d'homme du monde.

Mais derrière, se cache une histoire

numéro de fakirIl en est arrivé une bien bonne a cet artiste fakir. Avant de gagner la Côte d'Azur, un huissier se présenta à son domicile aux fins de lui signifier une citation à comparaître devant la justice de paix de Paris.

L'indésirable papier bleu lui apprit ainsi qu'un spectateur, mécontent de la séance qu'il avait donnée à Paris ( séance avec aiguilles, planche à clous, épées et couteaux ), et lui reprochant de n'avoir pu lui donner satisfaction sur certaines expériences en particulier au niveau de transmission de pensée, lui demandait réparation du préjudice causé, dont il disait être victime.

Modestement, il chiffrait ce préjudice à une somme totale et définitive de 50 Euros, représentant le prix de la place ( le spectacle de fakir ) , le pourboire à l'ouvreuse, les frais de métro et le traditionnel Euro de dommages et intérêts.

« Ah ! Ah ! Oh ! se contenta d'énoncer en hindou ce fakir. » Et, il partit pour Nice.

Interviewé, le fakir aurait déclaré que, si besoin est, il demandera la réunion d'un congrès de savants et de médecins pour appuyer de l'autorité de la science, les expériences qu'il doit réaliser devant les magistrats. Il serait prêt à montrer sa planche à clous sous toutes les coutures, de faire examiner les pointes de ses aiguilles et le profil de ses couteau et épées.

Attendons la suite de cette intéressante affaire de fakir.



Effet avec des aiguilles pour une transpersion de joue et de langue

Cours Truc Secret Home