Menu

Une carte brulée et retrouvée

la carte de sept de trèfleAvez-vous quelquefois vu un magicien en spectacle brûler une carte et la faire reparaître magiquement sur une planchette. L'expérience dans son ensemble est très jolie et assez facile à exécuter. On prend au choix un sept de trèfle ( ou on le fait apparaitre ), on le calque avec un stylo et on reporte ce calque sur la planchette de bois blanc.

On aimante alors en les frottant sur un fer ou un barreau aimanté, une centaine de petites épingles d'acier. Sur tout le tracé des contours ou dans tout l'intérieur du calque, on enfonce les épingles dans la planchette à une profondeur de 5 millimètres environ et on les coupe une à une avec une petite pince au fur .

On frotte une dernière fois toute la surface des épingles arasées sur la planchette avec le barreau d'aimant, puis on couvre cette planchette d'une légère couche de peinture blanche dissimulant ainsi complètement la présence des épingles aimantées.

position des épingles dans le bois

Pour se servir de la planchette, on se procure un peu de limaille de fer très fine et bien tamisée que l'on met dans une petite boîte de bois. Alors vous prenez votre sept de trèfle, vous annoncez aux spectateurs que vous allez brûler la carte, enfermer les cendres dans la boîte et faire réapparaître cette carte sur la planchette.

La carte brûlée, les cendres pulvérisées et mélangées à la limaille de fer, il ne reste plus qu'à verser le mélange sur la planchette et à souffler dessus. La cendre s'envole et il ne reste que le sept de trèfle en limaille de fer adhérente à la surfacé aimantée, cachée par la peinture blanche.

On pourrait au lieu du tracé d'une carte, reproduire un dessin que l'on pourrait brûler ensuite, mais il faudrait en avoir plusieurs épreuves pour pouvoir recommencer l'expérience.

Cours Truc Secret Home