Menu

Effet d'illusion avec les gants du magicien


Objets nécessaires pour ce tour






Préparation de l'effet de magie

Le gant géant est plié et roulé de façon à tenir le moins de place possible, il est placé sous l'aisselle gauche. Le magicien enfile les gants ordinaires et y fixe les tirages. Dans le gant de la main droite à l'endroit de la paume, le magicien dans cet effet de magie cache le petit gant.


Exécution

L'artiste enlève le gant de la main gauche, en attirant l'attention du public, puis, le pulvérisant, le laisse glisser dans la manche et se tourne profil droit vers le public, en continuant les mouvements de pulvérisation. Il ouvre la main, le gant a disparu !

La même opération est faite avec le gant de la main droite, en conservant entre les doigts le petit gant. Il laisse disparaître le gant ordinaire dans la manche et place le petit gant dans la main gauche en le laissant dépasser un peu ( le public croit que c'est un gant ordinaire ), il pulvérise, puis ouvre la main, le gant a diminué de grandeur.

Conservant le petit gant dans la main gauche, le magicien dans ce tour d'illusion retrousse la manche droite avec la main gauche et la manche gauche avec la main droite qui s'empare du grand gant caché sous l'aisselle gauche. Le petit gant, tenu par l'extrémité d'un doigt est alors placé dans la main droite qui contient déjà le gant géant. Il pulvérise de la main droite, et laisse se dérouler le gant géant, puis introduit dans ce dernier la main droite qui y abandonne le petit gant.

Discours du magicien

S'il est vrai que la musique influe sur les mœurs des êtres animés, il n'en est pas moins exact que les êtres inanimés subissent aussi son charme.

Je vais vous en donner une preuve avec n'importe quel objet se trouvant sous ma main... ce gant, par exemple !... Madame la pianiste voudrait-elle me faire le plaisir de me prêter son concours (la musique se fait decrescendo au fur et mesure que la main pulvérise le gant. Elle s'arrête quand la main est montrée vide). Je n'ai pas pour habitude d'expliquer mes petits secrets, mais ce soir, cependant, je suis en veine de confidences. Il y a ici dans la salle un compère qui n'est autre que cette aimable pianiste ! Vous l'avez tous deviné ! Au fur et à mesure que l'intensité du son diminue, mon gant se rapetisse... la musique cesse, mon gant s'évanouit.

Eh quoi ! vous riez ! Ceci est on ne peut plus sérieux et pour vous le prouver, je vais recommencer, mais plus lentement pour que vous puissiez bien voir les phases de l'opération. (C'est le moment de l'escamotage du gant de la main droite). Madame la pianiste, voulez-vous recommencer votre petite ritournelle ! (La pianiste recommence. Au moment où elle arrive à jouer O piano », la magicien l'arrête.) Arrêtez, Madame, s'il vous plaît, que l'assistance puisse contrôler le résultat de ces premières notes. Voyez-vous, le gant a considérablement diminué. Maintenant nous allons continuer l'expérience et Madame la pianiste va jouer pianissimo. (Au contraire, la pianiste joue très fort.) Arrêtez ! Arrêtez ! j'ai demandé pianissimo et vous faites forte, fortissimo ! Voici le résultat, il est par malheur tout à fait opposé à ce que j'avais promis, mais la faute en est à la pianiste, seule responsable de cet accident.

Cours Truc Secret Home